« Qui a confiance en soi conduit les autres »

Horace.

Il avait et continue d’avoir raison selon moi.

Aujourd’hui un exercice ludique m’a fait prendre conscience de la véracité de cette citation. C’était tout bête, mais les idées de mon groupe se mélangeaient. J’ai proposé mon idée de classement, et j’ai mené le groupe en m’appuyant sur leurs idées. C’était génial. Jamais avant je ne m’étais sentie aussi, importante, necessaire.

J’étais nécessaire au groupe de travail.

J’ai un esprit d’organisation des idées, du travail. Je suis materiellement désorganisée pourtant, mais l’important c’est d’être clair dans sa tête et avec ses idées.

Alors un discours devant toute l’assemblée de la simulation de l’ONU ? Pourquoi pas. Je n’ai jamais su parler en public, mais aujourd’hui j’ai compris qu’en gagnant plus de confiance en moi, je pourrai gagner celle des autres, et les prix de cette simulation sont gros.

Je pense que ma motivation et la flemme des autres participants pourront peut-être m’ammener au but de cette simulation, le prix à gagner, la reconnaissance des autres élèves, parce que je la mérite, et tant que j’y croirais, je réussirai.

Il n’est pas question de timidité, je parlerai devant les autres, je ferai mon discours avec détermination, et c’est cette détermination qui me mènera loin, je l’ai vu aujourd’hui dans le groupe de travail que j’avais. Alors j’irai à cette simulation dans cet esprit là, avec les connaissances que je dois avoir et la confiance en moi que je dois avoir pour réussir.

Et j’y arriverai, ou non, mais j’irai au bout, et je mettrai toute la motivation que j’ai mise aujourd’hui en application. Si je crois en ça, et que je crois en moi, alors je n’ai pas de raison de finir déçue. J’aurai tout fait au mieux, et je ne pourrai qu’être fière de moi, quelque soit le résultat.

Publié dans : Confiante, Journal | le 30 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

« Si je t’avais rencontré l’année dernière, je pense que je ne serai pas sorti avec toi. »

Ca me fait du mal qu’il puisse penser ça…

Est ce qu’on est pas TROP différent pour être ensembles..?

Je n’irai pas jusqu’à dire que l’on a rien en commun, mais le plus difficile pour moi, ce sont ses amis. Jb a beaucoup plus d’ »amis » que moi. La plus part sont des filles, les autres sontdes plus « hypes » de l’amphi si je peux dire. Et je ne suis pas de ceux là.

J’ai eu beaucoup d’amis l’an dernier, mais elles ne l’étaient qu’en apparence. Les secrets n’en étaient pas bien longtemps… Au final, cette année est merveilleurse, socialement parlant. J’ai un copain, comme l’an dernier, mais je l’aime. J’ai des amis, comme l’an dernier, mais eux ils se soucient de moi, de ce qu’il m’arrive. J’ai des parents, et ils ne sont pas en dépression, et leur bonne humeur déteint sur moi. Ce sont les seuls points materiels qui ont changés. J’ai l’impression d’être différente de l’an dernier, et je le suis. Je suis heureuse, je suis forte et je le montre, je suis mieux, mais je suis la même.

Je ne changerai pas, et je n’ai pas changé. C’est ce que Jb ne voit pas. Il ne voit pas que je n’ai pas changé, je ne sais pas s’il comprend à quel point j’étais mal l’année dernière, à quel point j’étais déprimée et je voyais tout en noir. L’important c’est qu’aujourd’hui je vais mieux, je suis mieux, je me sens mieux, et il est pour beaucoup là dedans.

Si l’an dernier je l’avais rencontré, je serai peut-être sortie avec lui. Je serai sortie avec lui si il avait pris la peine de me connaitre. Je serai sortie avec lui si il avait pris la peine de voir qui j’étais, parce que ce qu’il aime, c’est moi, et ce n’est pas mon apparence, c’est la vrai moi, celle qu’au fond, j’ai toujours été.

Publié dans : Journal, Relationnel | le 28 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

« Parfois, je pense que je l’aime encore, et d’autres fois, je pense que je l’ai oublié, tout ce que je sais c’est que j’essaie de tourner la page et d’avancer »

Levon – Hart of Dixie.

Je ne sais pas vraiment ce que je ressens pour lui, c’est vrai. Kévin, j’y pense. Je lui ai ré-écris. Et tout ça pour le faire souffrir, et je m’en veux comme jamais je ne m’en suis voulu je pense, parce que le fait de lui écrire lui a fait encore plus de peine que ce que je pensais.

Je voulais qu’il sache que je ne l’oublis pas, que ce qu’on a vécu était vrai et fort, et au lieu de ça, je l’ai fait souffrir encore plus. Je ne voulais pas, je voulais qu’il sache que je ne l’oublierai jamais, il fait parti de ma vie, et jamais plus il n’en sortira.

Je pense pouvoir dire la meme chose de Jb. Plus jamais il ne sortira de ma vie, même si un jour il ne fera peut-être plus que partie des souvenirs de ma vie, il en fera à jamais partie. Pour le moment, j’ai juste envie qu’il fasse partie de mon présent. Juste de mon présent. Car le présent est la seule valeur sure que je puisse avancer.

Je t’aime Jb.

Publié dans : Journal, Relationnel | le 27 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

You’ll be alright, no one can hurt you now.

Taylor Swift – The civil Wars / Safe and Sound

Il m’aimait, et je l’ai laissé.

Je m’en veux comme jamais de ce que je lui ai fait. Ce n’est pas pardonnable. Mais j’espère quand même qu’un jour il comprendra, il comprendra qu’il aurait du revenir vers moi plus tôt, il comprendra qu’il aurait du voir que je l’aimais sincèrement cet été et qu’il s’est moqué de moi, en me fesant croire qu’il allait revenir. Il est revenu mais la page était tournée, je ne voulais pas lui faire de mal, je voulais qu’il comprenne cet été. S’il avait compris, sur des suppositions je pense que l’on serait ensemble à ce moment précis. Mais il t’a devancé Kévin, Jb a compris ce que tu t’es entêté à ne pas voir.

Je suis sincère, et jamais je ne pourrai dire « je t’aime » à quelqu’un que je n’aime pas sincèrement. Je voudrais simplement que maintenant, tu sois heureux, sans moi.

Publié dans : Journal, Relationnel | le 26 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

Just close your eyes, the sun is going down.

Taylor Swift ft The civil Wars / Safe and Sound

Le baby-sitting ou la soirée avec lui ?

« Je serai vexé que tu ailles à ton baby-sitting à la place de venir avec moi à la soirée »

Si je choisis la soirée, je vais culpabiliser de ne pas aller au baby-sitting et de risquer de perdre un client. Si je choisis d’aller au baby-sitting, je vais culpabiliser parce que ça sera ma faute si on ne fait pas assez de soirées ensembles. Je lui ai prouvé que je l’aimais, alors pourquoi est ce que ça le vexerait que je ne vienne pas ?

Je lui ai tout donné, pour lui prouver que je l’aimais, j’ai tout fait. Alors comment peut-il penser que je fais passer des gosses que je ne supporte pas aller garder avant lui ?

Je ne sais plus comment lui faire comprendre.

Publié dans : Journal, Relationnel | le 26 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

L’amour donné un jour, c’est pour toujours qu’il est donné

Christian Bodin

Celui qui donne son amour le donne à un instant donné. L’amour est un contrat intuitu personae conclu de manière sinallagmatique, dont la fin est une résiliation et non une résolution, ce n’est pas rétroactif. L’amour est simplement un sentiment partagé, donné à un instant, pendant un temps, un temps sacré, un temps qui reste dans nos souvenirs, un temps que personne n’effacera jamais. Ce temps là, ces sentiments qui étaient là, ils restent à tout jamais ancrés dans nos mémoires, on peut se souvenir du passé et de ces sentiments qu’on a éprouvé, sans pour autant aimer encore, aimer toujours…

Mais lorsqu’on aime c’est réel, et certains pensent qu’on ne devrait aimer qu’au présent, ce n’est pas mon cas. Les souvenirs sont aussi beaux, c’est la situation actuelle qui l’est moins. Mais en se concentrant sur le meilleur de chaque moment qu’on a passé avec une personne, on ne devrait qu’avoir de bons souvenirs.

Je suis amoureuse, et je ne veux pas me souvenir de cet amour, je voudrais toujours le ressentir. Eternel? Je ne sais pas. Lui pense explicitement que non, moi j’aimerais que ce soit le cas, mais au fond, la vie est faite d’événements imprévisibles, parfois des embuches, parfaois des trefles à quatre feuilles. Personne ne sait de quoi sera fait le futur. Personne. Et pourtant, tout le monde essaie vainnement de le prévoir. C’est un moyen de vivre en sécurité, pas un moyen de vivre heureux.

 

Lady-Bird

 

Publié dans : Les voies de la raison | le 23 janvier, 2013 |Pas de Commentaires »

Pretty Cherry

« Le bonheur, c’est continuer à désirer ce que l’on posède déjà »

St.Augustin

Selon moi il a raison. Mais au fond, est ce qu’on controle vraiment nos désirs? Est ce qu’on peut comme ça, décider de désirer être célibataire, de ne pas savoir chanter, de se tuer à la caisse d’un supermarché plus de 10 heures par semaine et de financer une licence de Droit Européen 5000 euros alors qu’on est même pas certain de finir dans le droit international?

Ca ne coute rien d’essayer. Et quand j’y pense, j’aimerai étrangler mon dernier copain et je n’en ai aucun en vue. Heureusement je ne chante que seule et ça me convient. le fait d’encaisser les gens me permet de les classifier en quatres groupes : les gentils, les bornés, ceux qui s’en foutent, et les voleurs. Avant j’étais de ceux qui s’en foutent, maintenant des gentils. Enfin depuis toute ma scolarité je n’ai jamais eu de cours plus interessant que le Droit Américain et le Droit Civil Français.

Je pense donc être dans la bonne voie. Mais est ce que je suis heureuse? Je pense que tant qu’on se demande si on est heureux, on ne peut pas l’être. C’est normal, on demande toujours plus que ce que l’on a et quand on y réfléchi on trouve toujours quelque chose que l’on a pas. Les grands veulent être petits, les petits veulent être grand, les bruns souhaitent devenir blond, les blonds bruns,… Et rien de cela ne changera car c’est ça, un être humain normalement constitué. Mais lorsqu’on regarde l’instant présent, la vie, l’amitié, ce qu’on a accomplis et surtout, tout ce que l’on peut encore accomplir dans le futur, je pense que chacun de nous est capable de se sentir heureux dans sa vie.

Lady Bird.

Publié dans : Les voies de la raison | le 22 avril, 2012 |Pas de Commentaires »
12

408joursavecmaflammejumelle |
journalduneame |
ts94 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | oiseaux2
| Deltaforce
| Les Sottises de Cytise